Partir pour le Vietnam afin d’en découvrir ses aspects culturels

L’histoire de ce pays se constitue de guerres, de colonisation et de légendes. Dans chaque recoin du pays, des reliques rappellent que le Vietnam ne s’est pas fait en un jour. Les touristes peuvent profiter d’une visite dans le pays pour enrichir leurs connaissances culturelles. D’ailleurs, il y a mille et une façons de connaître l’histoire d’un pays.

Les sites culturels à visiter afin de connaître l’histoire du Vietnam

La capitale historique : Hanoi représente une mine d’informations. Elle regorge de musées et constructions qui témoignent de l’architecture riche des époques passées. La citadelle impériale de Thang Long fait partie des sites les plus connus. Sa majesté et son histoire l’ont fait classer patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Le plus vieux temple de la ville : leBach Ma Temple abrite également un sanctuaire de Confucius. Hô-Chi-Minh-Ville renferme également des musées de toutes sortes, en plus des vestiges de l’époque coloniale. Jusqu’à nos jours, la guerre d’Indochine reste parmi les conflits les plus connus. La ville de Dien Bien Phu concentre énormément de témoignages des ravages de la bataille pour la décolonisation. Entre les cimetières et les tranchées, petits et grands pourront mesurer la portée de cette lutte sanglante. Ce ne sont que quelques points à voir, mais la visite du pays ne s’arrête pas là.

Les habitudes au quotidien qui révèle de l’attachement au passé

Même si le Vietnam a intégré facilement les avancées technologiques, les habitants restent accrochés à leurs habitudes ancestrales. Certaines règles de politesse existent depuis bien longtemps et continuent d’être scrupuleusement respectées. De même que certaines habitudes de vie. Une famille vietnamienne se compose rarement de 2 générations. Les grands-parents vivent avec la famille de l’aîné ou du cadet. Pas question de les placer. Ce fait se constate facilement lors d’un séjour au vietnam ou lors d’un circuit. Les frères et sœurs veillent sur les leurs. Il est d’usage de considérer les enfants de son frère ou de sa sœur comme les siens. Même aujourd’hui, la femme vietnamienne fait attention de bien se protéger du soleil. Le bronzage étant un signe de pauvreté là-bas. Ces mêmes femmes continuent d’arborer des vêtements traditionnels lors de cérémonies.  

Respect des habitudes de table traditionnelles pour manifester le respect

Le dîner reste un moment familial privilégié. La famille en profite pour se réunir et discuter. Le maniement des baguettes recèle toute une signification. Quand on ne mange pas, elles doivent être placées verticalement l’une à côté de l’autre. Autrement, cela signifie malheur et mort. Les convives mangent avec la partie la plus fine, et utilisent l’autre pour servir des aliments aux autres. Bien sûr, il est hors de question de les pointer sur quelqu’un. Aucune inquiétude, les occasions seront nombreuses pendant un séjour au vietnam pour apprendre à les manier. Au moment de s’asseoir, le mieux est d’attendre que les hôtes désignent les places. En effet, celles-ci s’arrangent selon un protocole d’âge et de statut. Il faut toujours laisser les aînés se servir en premier. Ne jamais quitter la table avant les autres. Remercier les hôtes. Enfin, ne pas arriver les mains vides à une invitation.

Laisser un commentaire